Semaine du 16 au 22 octobre (ADE)

C’est un marronnier joyeux qui revient avec les feuilles mortes. C’est un rendez-vous incontournable depuis plus de 20 ans.
L’édition 2017 de l’ADE, Amsterdam Dance Event, accueillera cette année environ 2500 artistes – un chiffre encore jamais atteint – sur plus de 140 lieux dans et autour d’Amsterdam. Difficile de l’éviter, difficile de s’y atteler tant l’offre est prolifique.

Je vais tenter de vous présenter quelques soirées – pas les grosses affiches que vous trouverez facilement mais des plus petites pépites qui moi m’ont fait de l’oeil. Si vous êtes amateurs de musique électronique cependant, je ne saurais trop vous recommander de jeter un oeil sur le programme complet du festival et de faire votre marché.
Et si, au contraire, vous n’avez pas l’élan d’un oiseau de nuit, je vous ai quand même déniché des petites trouvailles loin des ondes…

 

Lundi 16 octobre

Et si pour bien amorcer la semaine nous allions suivre le grand frison bouclé dans son repère du Bourbon Street ? Les lundis soirs c’est jam session, jusqu’à 5h du mat !

 

Mardi 17 octobre

Les frenchies, le cycle Belmondo se poursuit avec L’Echappée Belle ! Un singe en hiver, ce sera ce mardi à 15h, au Ketelhuis !
Mardi marque aussi le lancement du KLIK! Un festival d’animation super chouette, qui fête ses 10 ans !

Mercredi 18 octobre

L’ADE commence ce mercredi – avant d’aller danser, allez donc parler français 😉

Ade Spécial – Si j’avais le temps, l’argent et l’énergie (c’est que ca vieillit derrière l’écran !), ce mercredi j’embringuerais les staffs de Chez Cocotte, Amsterdam Vélo & Amsterdam Bike Rent chez le disquaire juste à coté pour écouter leurs dj-sets qui auront lieu toute la semaine de 17h à 19h ; puis j’irais voir et revoir Fatima Yamaha – parce que vraiment je ne m’en lasse pas ! – avant de filer au Muziekgebouw découvrir les sons mélancoliques d’un australien qui vit à Reykjavik, Ben Frost.

 

Jeudi 19 octobre

Si comme moi vous êtes ZZP en jolie rade professionnelle, peut être qu’un workshop  »Marketing for hippies » vous mettrez sur une bonne voie…
Ca m’attire beaucoup plus, le Queeristan revient ! Ce festival radical est, bien entendu, très engagé – et engage donc toujours de belles discussions, en musique, discussions, performances, ateliers et bonne chère – vegan, natuurlijk !.

Radical Queer Resistance is a DIY festival about exploring and countering the normative workings of gender, sexuality and identity in an autonomous space that avoids capitalism, commercialisation, heteronormativity, racism, sexism, ableism, transphobia, fatphobia, ageism, islamophobia and antisemitism.

 

Ade Spécial – Si j’avais le temps, l’argent et l’énergie, jeudi j’irais au Brakke Grond pour suivre leurs laboratoires du son ; au Lab111 derrière chez moi je discuterais dutch sounds et puis j’danserais aussi avant de découvrir la vie de la reine Suzanne Ciani – ce nom ne vous dit rien, regardez plutôt :

 

 

Vendredi 20 octobre

Explorez donc l’Ouest : le musée Van Eesteren est injustement méconnu – ca tombe bien, vendredi il donne une petite fête pour inaugurer leur nouveau pavillon. Passez y donc, et prenez vos marques ! Continuons l’exploration des environs, en allant écouter une jolie voie jazzy à Amstelveen – à moins que vous soyez plus branché sixties – auquel cas rendez vous au De Nieuwe Anita !

Ade Spécial – Si j’avais le temps, l’argent et l’énergie, vendredi c’est certain ce serait mes p’tits chouchous suédois qui me feraient planer sur des chants de baleines et des ondes boréales au Paradiso Noord, même que des fois dans la nuit claire ils me font pleurer de joie ou bien d’abime je ne sais plus. Puis tant qu’on y est autant y rester parce que la soirée changera d’ambiance radicalement et les rythmes se feront plus chauds toujours au Nord avec Acid Arab, Arabic by Night et Cairo Liberation Front. Mais si vous voulez une option de plus, allez donc voir ce qu’il se passe au Cinetol… (ou allez donc faire du yoga 😉 )

 

Samedi 21 octobre

Un peu loin de nos canaux, mais un rendez-vous important : la Dutch Design Week d’Eindhoven commence ce samedi.
Vous êtes expats et parents ? Emmenez donc vos bambins jouer et babiller avec Claudia – en français, en espagnol, en anglais – tout à la fois, tout en sourires 🙂
Et puis tiens, si vous avez de l’argent à y passer, vous pouvez aussi apprendre à faire des jolis  »suspendeurs de pots de fleurs’‘ en macramé (je suis preneuse si vous connaissez le mot juste pour le dire !)

Ade Spécial – Si j’avais le temps, l’argent et l’énergie, samedi je le passerai au Breakfast club danser de 8h à 16h avec un p’tit café ; et puis j’passerai au Chicago Social Club avant de suivre dans le jour et la nuit mon oiselle avertie.
Ou alors au contraire et loin de toute cette fièvre pécunière j’irais rejoindre les bastions undergrounds qui organisent l’ADEV – l’Alternative Dance Music, un évènement gratuit, en plein air et libre qui se passe dans la communauté d’ADM !

 

Dimanche 22 octobre

Activités dominicales : suivre un atelier sur les parfums de notre belle ville, voilà qui n’est pas banal ! Plus typique du jour sacré, une petite brocante de quartier sur l’île de Java – histoire d’aller dénicher des trésors – et puis y a aussi l’Hotel Buiten, dont je vous ai tellement parlé l’été dernier, qui réouvre ses portes en bois et réinstalle ses grandes tables au pied de l’eau ou devant de poële : c’est un vrai mini-paradis.

Ade Spécial – Si j’avais le temps, l’argent et l’énergie, après ces 5 jours de folies j’irais bruncher puis reposer ma gueule de bois sur la berge avant de remettre ca, ohla oui, pour une toute dernière fois !

 

Bonne semaine à tous – en vrai, j’penserai à vous depuis les flots, les digues et les embruns salés 😉

YOU MIGHT ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT