Semaine du 4 au 10 juillet

  • admin
  • Juil 4, 2016

Bonnes résolutions de l’été : la ponctualité.
Lundi 4 juillet, 13h40 – Anne s’attaque aux suggestions et compte bien les boucler avant 18h, cette fois. Ready ? Go !

Quelques rendez-vous à ne pas louper cette semaine, tout d’abord :
Julidans festival, qui se poursuit jusqu’au 10 juillet. Amoureux de danse contemporaine, ce festival est fait pour vous !
IFDA by night : un programme en marge du grand festival de documentaires, une série de projections à la nuit tombée à la Pakhuis de Zwijger (films en versions originales sous-titrées anglais). Moi j’ai jeté mon dévolu sur Driving with Selvi demain soir (soit la rencontre avec la première femme conductrice de taxi en Inde), The Chinese mayor mercredi, et A Syrian love story jeudi.
Over het Ij festival (8 au 17 juillet), soit du théâtre (en néerlandais/anglais donc) mais aussi de la danse, du mime, de l’art de rue, de la musique et… de quoi ravir vos papilles ! Dans une ambiance très bon enfant, ce festival annuel s’approprie les anciens containers du chantier naval. Vraiment à faire !
– Curieux et amateurs d’art contemporain, sachez enfin que l’Académie des Beaux Art d’Amsterdam (Gerrit Rietveld) présente du 6 au 10 juillet les travaux de fin d’étude des départements d’Architecture, Design, Fashion, Bijouterie, Textile, Photographie, Travail du verre, Céramique, Audiovisuel (etc). Les performances commencent dès 11h, et de nombreux événements sont attendus.

overhetij

Des jolis sons également – plutôt éclectiques car vous aurez compris que le  »chant » des possibles est plutôt large quand il s’agit de mes goûts musicaux :
– de la country qui tire sur le blues et le ragtime au Paradiso ce jeudi avec la venue de Pokey LaFarge.
– de la pop psyche qui fleure bon la samba, les rythmes brésiliens (mais pourtant teintée d’accord blues et de notes funk… oui, tout ca !) jeudi toujours au Mezrab
deux jours d’électro et de pop subtile, mais pas n’importe lesquels. Dans un petit lieu loin des grosses scènes bondées qui verra se produire des groupes locaux uniquement comme Bird on the Wire, soit une onde douce et onirique pour une plongée en profondeur dans le monde de la musique néerlandaise. Celle qui vaut vraiment le détour…

– de l’électro encore, mais orientale cette fois – et plus expérimentale – avec trois groupes venus de Chine pour un vendredi soir au café culturel De Ruimte (un de mes chouchous…)
– samedi enfin, on reste dans des sets plutôt expérimentaux (mais plus occidentaux) pour une nuit de folie au Studio K.

Poésie et histoires en tous genres
Welcome to the Playground (english evening) au Mezrab ce mercredi, pour les amoureux d’histoires, de slam et de poésie.
– une programmation plus ou moins similaire ce vendredi au Nieuwe Anita, mais où on risque de finir en poussant les tables pour danser.
– du théâtre, des histoires, des films et de la musique venus d’ailleurs pour finir la semaine en beauté dans l’un des plus chouettes jardins d’Amsterdam. Le festival annuel Citizens of Alkebulan fait souffler un vent venu d’Afrique dans la capitale hollandaise.

Se faire une toile
Dans le cadre de l’exposition Robby Müller (dont je vous parlais par là), l’Eye museum programme ce soir une projection du mythique Dancer in the dark.
Plein air ce sera un grand classique aussi ce vendredi, avec notre chère Audrey dans My Fair lady, projeté à l’Est pour quelques euros seulement.

Pas commun
Connaissez vous Odessa ? Pas la ville non – le bateau amarré dans notre ville ? Moi non plus mais il me tarde de monter à bord.
Régi par une communauté, ce lieu organise toutes sortes de festivités, ateliers et performances dans un esprit très hippie-healthy-vegan&yoga (et je le dis sans me moquer – avec curiosité !). Cette semaine par exemple, vous pourrez y aller danser jusqu’en perdre haleine jeudi lors d’une rencontre d’extatic dance (je vous avais pas mal parlé de cette tendance l’été dernier, vous vous rappelez ?). Et dimanche par exemple ce sera toute une journée  »Healing vibrations » avec spa sur le quai, lunch & dinner, concerts, jam sessions et workshops.
Odessa

Soirées, festivals etc.
– commençons par deux événements que je ne sais pas trop où caser : une rooftop session toute en musique vendredi soir au Skylounge (pas trop mon style, ni de lieu ni de musique – mais la vue vaut absolument le détour !) et de la salsa en plein air au bord de l’eau ce dimanche.
– plein air : un régal pour les gourmands ce week-end dans un parc d’Amstelveen (et l’entrée est gratuite), BBQ et hiphop au Tolhuistuin pour fêter le week-end, célébrer l’été sur l’immense terrasse d’un des bars les plus cools d’Amsterdam, se téléporter à Séville depuis une ferme urbaine qui organise sa feria (paella, churros, tapas, cava, burrito et cerveza étant bien sûr de la partie !) et enfin gouter plein de bières locales en musique et bonne humeur au nord, ce samedi.
– pour mes oiseaux de nuit, je suis moins inspirée que d’habitude… Jetez un coup d’oeil au School bien sûr et sa  »Zomernacht ». Sinon le Radion, le Cruquiusgilde et le Marktkantine sauront très certainement vous divertir.

Sportifs de tout poil
Courir en équipe et pour la bonne cause, ce sera possible dans le Vondelpark ce dimanche. Si vous êtes un sportif plus spectateur qu’acteur vous pouvez aussi vous intéresser, entre deux étapes du Tour de France, aux Championnats européens d’athlétisme qui se déroulent sur Amsterdam.

Et dans le genre  »événements qui me restent sur les bras », on a : le petit marché de créateurs et de bonne bouffe du dimanche à la Westergasfabriek, ou plus philosophique – ontologique ? – l’expo Once in a Lifetime, dans la si belle Oude Kerk, qui vous invite à une introspection sur votre vie et qui propose tous les samedis une visite/rencontre itinérante.

Il est 18h30, nous sommes toujours le lundi 4 juillet – et à peu de choses près j’ai rempli ma mission.
Sur cette grande satisfaction, je vous souhaite une excellente semaine ! 🙂

YOU MIGHT ALSO LIKE