Week-end du 13 & 14 juin

  • admin
  • Juin 12, 2015

Il fait beau et j’ai le coeur léger : j’ai envie de vous faire passer un bon week-end. Suivez-moi, ça commence maintenant !

Vendredi : Google et Buienradar (pour les non-initiés à ce jargon météolo-hollandais, cliquez ici) m’ont soufflé que les températures attendront leur maximum à 17h aujourd’hui. Alors j’ai prévu mon maillot de bain dans mon sac à main et je compte bien aller piquer une tête dans l’Ij à l’extrémité Est de la ville, depuis le ponton de la Tegelbergplein. Vous ne pourrez pas faire plus typique ! Et si côtoyer les bateaux vous effraie un peu, vous pouvez préférer l’option « piscine en plein air » dans le Flevopark (mais attention, là le bassin ferme à 17h…).

Ainsi rafraichis, vous aurez l’esprit complètement disponible pour vous abandonner à la beauté et la tension d’Extremalism, pièce pluridisciplinaire à la double nationalité franco-néerlandaise (Ballet National de Marseille / ICKAmsterdam), qui explore à travers la danse et la lumière la question de la puissance du corps. Présenté en première au Holland Festival les 12 et 13 juin au théâtre royal Carré, c’est un événement à ne pas louper pour les amateurs de danse. Après, je le dis comme ça, j’irais me remettre en bière et en musique au Nieuwe Anita

Samedi, les festivaliers, les aventureux et les sportifs auront pris leurs tickets pour passer le week-end dans les dunes de Bloemendaal, pour la nouvelle édition du Surfana. Musique (mentionnons, entre autre MYBABY), sable, vagues, initiations au kite & wind surf : tout un programme n’est-ce pas ? Les citadins, les travailleurs ou les moins-chanceux noieront leur déception dans la bière (et toujours, encore, en musique) au Bierfestival à BRET, après avoir fait un tour au joli marché de la Noordermarkt. Les picturaux découvriront la superbe exposition Matisse au Musée d’Art Contemporain/Stedelijk museum. Quant aux gourmets, je leur suggère de s’offrir un vrai régal des papilles au Modern Café.
Et moi pendant ce temps là… je travaillerai…

Dimanche, par contre, je compte bien en profiter ! Profiter en faisant bonne chair dans un spot improbable, au Hooftgerecht Festival par exemple. Profiter du soleil en flânant les pieds dans le sable du bar Pllek, ou dans l’herbe bien grasse de l’immense Amsterdamse Bos (ou « bois d’Amsterdam »). Profiter en dansant toute la journée au festival (encore) du Thuishaven ou en allant au mythique Kroon pour passer une nuit aux rythmes de la salsa. Profiter, profiter, profiter – geniet ervan ! in het Nederlands, en louant un pédalo en face de la maison d’Anne Frank et narguer les touristes noyés dans la file d’attente. Comme on dit en anglais, dimanche je serai, littéralement, « all over the place ». Retrouvez-y moi !

 

YOU MIGHT ALSO LIKE