Semaine du 14 au 20 août

J’me sens l’humeur rigoureuse et organisée – une fois n’est pas coutume – pour attaquer cette nouvelle semaine aoutienne. Pour changer du coup, je vais vous présenter ces suggestions jour par jour. Si vous aussi vous trouvez ca  »plus pratique », adressez vos remerciements au plus breton des guides amstellodamois !

Lundi 3 août

Comme chaque semaine le lundi c’est tranquille – comme si la ville se remettait tout juste de la folie du week-end.
Si vous êtes en vacances, pourquoi ne pas profiter du beau temps pour aller vous balader au bord de l’agréable lac urbain de Sloterplas, l’occasion – si vous n’êtes pas trop frileux – de faire un plouf ?

On reste dans l’esprit plein-air, CityAlps vous propose un petit entrainement particulier, incongru et réjouissant : monter 4 à 4 les escaliers de la grande terrasse du Nemo. Pour vous motiver ? Bières à la clé !
Plus DIY, Mediamatic vous propose un atelier pour fabriquer à la main vos savons pour le linge, écologiques bien sur !
Plus culturel : faites-un tour à l’exposition consacrée à l’artiste Sud-africaine Zanele Muholi au Stedelijk Museum.

Zanele Muholi, Bester I, Mayotte, 2015

Et pour pimenter votre lundi soir, à défaut de regarder GoT vous pouvez au choix opter pour une nuit de blues au Crown, ou de la funk en délire dans le si chouette bar Foeders !

 

Mardi 15 août

Pour continuer en douceur, je vous propose un petit concert intimiste chez Home of Art, ou un habituel docu-dinsdag au LAB111 avec Dries cette semaine, consacré au styliste belge Dries van Noten.

Mardi annonce surtout le début du festival SUMMER DANCE FOREVER : au programme du break, des battles, du hip-hop et des danseurs venus du monde entier pour venir réveiller A’dam !

 

Mercredi 16 août

Et comme toujours les mercredis, la ville commence à reprendre son rythme effréné !

Pour les 7-11 ans, une visite virtuelle du Louvre avec L’Ecole de francais : ca c’est un chouette atelier !

Si c’est votre trip, sachez qu’il reste quelques place pour cette retraite tantrique à bord du vaisseau Odessa. Méditation, yoga, coaching et extatic dance au rendez-vous !
Moins contraignant mais toujours healthy, mercredi et jeudi y aura de l’acroyoga sur la Museumplein.

 

Musique classique : le Grachtenfestival (comprendre : le festival des canaux) a commencé et la programmation, comme à son habitude, est extrêmement complète. La plupart des concerts ont lieu sur le Prinsengracht, en plein air, et quelques spectacles sont accueillis par des salles.
Mercredi sera l’occasion d’y faire un tour avec Lights Out, un concert dans le noir pour libérer vos sens ou dans la vertigineuse Adam Toren vous prendrez bien un peu de jazz ?

 

Musique moins classique avec du hip-hop islandais en déferlante et pas moins de 16 femmes qui n’ont pas le slam dans la poche ! Reykjavíkurdætur, ce sera mercredi au Melkweg !

Ca envoie non ?
Et du cinéma sinon :
– en plein-air et gratuit cette fois devant le FC Hyena : si vous l’avez loupé, courrez de nuit suivre dans les rues fantomatiques de Bad City (Iran) A Girl Walks Alone At Night. Film fantastique tourné en noir et blanc, cette oeuvre singulière, envoutante et inquiétante a été réalisée par Ana Lily Amirpour. 

– en plein-air et gratuit, encore : mercredi annonce le lancement du génialissime Pluk de Nacht (16 au 26 août). Des food trucks, des projets artistiques, l’IJ à vos pieds et du cinéma tous les soirs, ce rendez-vous annuel est vraiment à ne pas louper !

 

Jeudi 17 août

[Alt-J, Flume, Iggy Pop, Nicolas Jaar, Tycho, Sean Paul… pour ne citer qu’eux ! Si vous avez du temps, de l’argent et de la chance, vous trouverez peut-être des billets pour l’annuel Lowlands Festival !]

Mais on peut trouver des réjouissances plus accessibles et inner city:
Culture – la représentation des communautés noires dans la photo , discussion au Tolhuistuin dans le cadre de l’exposition Gordon Parks au FOAM (dont je vous parlais par là 😉 )
Cinema – le plein air dans le jardin enchanté de la Buurtboerderij (ferme de quartier), c’est encore une pépite idyllique à ne pas louper ! Et pensez à réserver votre diner (3 plats – 10e !).
Concerts – classique toujours, avec les étudiants du conservatoire qui viennent embellir de leurs notes la terrasse du Nemo. Beaucoup plus intimiste dans le Vondelbunker, à l’occasion d’une soirée Singer-songwriter. Vachement plus folk, au Melkweg, avec Conor Oberst !
Danse – Comme chaque jeudi Summerbreeze vient ensorceler la Westergasterras et la transforme en dance-floor de salsa ! Sinon, vous pouvez aller vous mettre au swing au Ceuvel

 

Vendredi 18 août

On commence par du plus sérieux, avec une conférence-update sur la situation économique, politique et sociale au Venezuela. (Et ce petit point France Culture qui date d’avril 2017 est déjà un bon mémo pour les intéressés.)

Au cinéma, le World Cinema continue de battre son plein, avec ce vendredi une projection de Newton (Amit V Masurkar) au Vondelpark. Si vous n’avez pas entendu parler de ce dernier Bollywood qui a fait coulé beaucoup d’encre, il est temps de vous mettre à la page ! Et avant la projection, ne manquez pas le collectif de danseuses MAN||CO – je les avais suivi lors du festival Over ‘t IJ l’été dernier, et elles faisaient partie de ma sélection de critiques pour le festival (ca veut dire que je les avais beaucoup aimé  😉 !).
Storytelling, des histoires, de la soupe maison et des tapis persans – c’est l’originale nuit des histoires au Mezrab…

Faire la fête – les options ne manqueront pas en ce vendredi soir ! Bonne ambiance à l’Est : A tribe called Roest VS une silent disco au Generator.
Au Nord, sur la terrasse du Ruimte, une ambiance chaleureuse et des rythmes latins & arabes qui vous envouteront alors que chez Home of Art l’atmosphère sera arty lors d’une summer party !

Oiseaux de nuit, filez au Shelter en mode electro-suédoise.

 

Samedi 19 août

IMAGINEZ ! Des moulins, des sabots, des meules de la musique & des danses folkloriques néerlandaises. Vous lisez cette phrase et des étoiles pépillent dans vos yeux ? C’est un signe : ne manquez pas la journée du folklore au village du Zaanse Schans !

Toujours dans le thème improbable : allez vous initier à la cuisine ouzbèke dans le Rembrandtpark et ramenez les restes chez vous pour vous régaler toute la semaine OU BIEN allez chiller en musique dans des champs de légumes et des potagers 😉


Pour les petits comme les plus grands, les casses-cou et les autres – un roller-skatepark dans le Vondel, tout en musique, vous attend !

Il était déjà passé dans l’hiver au FC Hyena, il revient en force et cette fois également dans un surf-shop du centre : Seasicksurf festival ; soit une belle occasion de plonger dans l’IJ, de faire des bonnes affaires et de s’imaginer sur la vague !

Musique & danse
Du hip-hop encore (j’ai comme l’impression que cette journée se répète !) avec la nouvelle édition de ENCORE Festival sur NDSM.
NDSM encore, festival toujours, au Noorderlicht cette fois et pour de l’électro avec Paradijs.
Une fois n’est pas coutume, une nuit sur des rythmes africains – accompagnés de chouettes cocktails – qui vous feront vous déhancher au Rialto !
Classique – alors que le Grachtenfestival touchera à sa fin, plusieurs événements sont à ne pas manquer, notamment le grand concert du Prinsengracht à 20h, je vous assure c’est toujours un peu magique (mais vous pouvez aussi aller à Lola Lik, pour éviter la foule du centre) ! Et je le case ici parce que cela fait partie du Grachtenfestival : les fans de Ryan Gosling pourront toujours aller devant le CompagnieTheater pour revoir La La Land, sur l’eau.

Vous en voulez plus ? Allez donc voir du coté de l’intrigant Sexyland, du Paradiso, ou tentez de participer à cette mystérieuse rave en entrepôt

 

Dimanche 20 août

Du design made in Amsterdam, des jolis produits, de quoi se restaurer : pour bien commencer ce jour sacré, promenez vous sur le marché de la Museumplein !

Dans mes toutes premières suggestions je vous en parlais déjà, le Why Not festival revient dans le jardin enchanté du Tolhuistuin : art, musique, danse et performances à la clé.
Encore une belle line up de fin de journée, des bières brassées sur place et une ambiance arty-mais-sympa : Différence & Répétition pour un dimanche au Butcher’s Tears.

Si le temps s’y prête on continue de danser, les pieds dans le sable de la plage de Blijburg mais bien plus tôt le matin on aura déjà attaqué pieds nus et sans parole avec une petite session d’Esctatic Dance, non ?

Cinéma – pour les petitous, dans le cadre de Pluk de Nacht y aura Pluk Mini ! Et en version expat, L’Amant double (que je ne veux toujours pas voir) au LAB 111.

 

Bonne semaine à tous !

YOU MIGHT ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.