Semaine du 5 au 11 septembre

Depuis 3 jours, ma time-line Facebook me stresse : gamins en pleurs devant des grilles d’école, parents désemparés, étudiants dans l’expectative, grands-parents soudainement esseulés. Très peu de raisons que cela m’atteigne voyez-vous ; les joies des saisons et de l’auto-entreprenariat me préservent de ce stress marronnier. Et pourtant… Et pourtant chacun de ces rappels m’envoie une décharge en pleine figure.
Non, non non non, je ne veux pas de cette rentrée omniprésente – à défaut de prendre le large, j’vais conjurer le sort : avec mon lac et mes canaux, mes bouquins et mes sons, on va prolonger l’été blanc.

Rentrée - A khubette's lifeEt pourtant, j’aurais beau tout tenter, j’pourrais pas y échapper… La rentrée est partout. Les institutions culturelles les premières. Alors autant en profiter… Petit aperçu hebdomadaire :
Toujours le FRINGE festival sur Amsterdam, jusqu’au 11 septembre. Soit de la danse, de la musique, des performances et tout un programme aussi gratuit. Un spectacle qui a attiré mon regard ? Bake that awesome cake, qui reprend et met en scène avec cynisme et ironie des personnages découverts dans des vlogs et tutoriels youtube (spectacle 75% en anglais, 25% en néerlandais).
– La rentrée dans la petite galerie Home of Art avec l’installation Bless you for your fear. Un mur de textiles et d’encre à découvrir, et même en musique et impro le 11 septembre. Et c’est toujours un lieu où passer son temps agréablement, une oasis de calme dans l’effervescence du quartier des musées.
– Deux soirées qui se ressemblent ce mercredi : de la danse, du théâtre, de la musique et de l’art graphique, dans un jardin du Nord cette fois – ou de la danse également alliée à l’art visuel dans mon squat favori du OT301.
– Un week-end festif consacré à l’art aussi, sous toutes ses formes au Roest ce week-end.
– La rentrée au Huis Marseillemusée consacré à la photographie – et comme vernissage ce samedi, l’exposition de Scarlett Hooft Graafland. Cette artiste néerlandaise a photographié ses voyages… Et perso elle me fait rêver !
– Du théâtre et de l’impro : Mr Théâtre organise des ateliers en français sur Amsterdam, et nous emmène samedi soir à la découverte de son univers.

Pas mal de toiles à se faire cette semaine également…
– En français : L’Echappée belle, fondation pour la promotion de la culture française organise un cycle Simenon au cinéma Het Ketelhuis. On commence ce soir avec Betty, à 19h.
– Un (déjà) classique : Intouchables ce soir, les pieds dans le sable au Dok.
– Une soirée thématique plus grave à l’Eye ce mercredi, consacrée aux migrants.
La première, toujours à l’Eye, du chouette projet irlandais Bodkin Ras, à découvrir plus par là
– Pour les plus néerlandais d’entre vous, la suite du cycle consacré à Wan Pipel – l’illustre directeur surinamien dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois.


Je reprends ce petit agenda, pour les compléter les suggestions festives du week-end à venir :
Insolite – le rendez-vous mensuel du Ij-Hallen, le plus grand marché aux puces d’Europe dans les docks d’Amsterdam ce week-end. Egalement ce week-end, l’Open Monumentendag, l’équivalent de nos  »journées du patrimoine ». Pour les plus néerlandais/expats d’entre vous, cette petite carte est un bon résumé des activités proposées, parcours urbains et monuments ouverts ces 2 jours. Pour les autres, vous trouverez ici la liste des bâtiments ouverts au public.
Concerts – pas mal d’évènements divers et variés : du rock 70’s, psyche et japonais au Nieuwe Anita ce soir – ou au Muziekgebouw un saxophoniste capable de vous faire planer dans de hautes sphères électriques et expérimentales, oui Colin Stetson (dont les collaborations sont souvent des plus improbables – comme ci-dessous avec Sarah Neufeld de Arcade Fire !) va venir faire tripper et trembler cette immense verrière ! Samedi, laissez vous envouter par des notes qui défie les lois des genres et des frontières (influencé du jazz jazz, rythme des Balkans et traditions persanes…), avec Arifa dans mon repère-cocon du Mezrab.
Pour mes oiseaux de nuit –  Pour vous qui voulez gouter la nuit électrique le long des canaux : options plein-air et bucolisme (oui j’aime inventer des mots !) au festival Into the Woods ; plein air toujours, plus hollandais le long des docks ; plein air encore – sur une plage urbaine qui fête son anniversaire !
Vous ne saurez résister au sombre appel des clubs ? Tentez le MixTree pour de la dub ce soir, des sets undergrounds au Radion, un soleil de minuit au Marktkantine ou une longue insomnie de techno féminine au Dépôt ce dimanche !

Bon week-end à tous !

YOU MIGHT ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.