Semaine du 13 au 19 février

 

 

Highlights de la semaine (pour en savoir plus, lisez l’article !)
– Les enfants du Paradis, cycle Marcel Carné – Het Ketelhuis (mardi 13h)
–  Jazz voorstelling – North Sea Jazz Club  (mardi  21h)
– L’Atelier de Lucie –  Le Temps retrouvé (mercredi 14h)
– Social Dance, Balfolk – Mezrab (jeudi 20h)
– Syrian Moods – restaurant NoordOogst (vendredi 18h)
– Manupalooza festival – OCCII (samedi  17h)

Célébrer la St Valentin…
Cet article de la semaine il fait partie de ceux que je vois venir de loin (comme la Museumnacht, la fête du Roi, l’Amsterdam Dance Event, le Nouvel An…). Ceux qui donnent l’impression que j’ai entamé un rock acrobatique sur des oeufs brouillés. Sur un sol détrempé.
Avec un talon cassé.

La St Valentin… Vaste, vaste (vaste) sujet.

Clementine - Petit mariage entre amis
Je vais commencer pour les romantiques, les amoureux, ceux qui tous les ans peut être, ou pourquoi pas pour une fois ont décidé de plonger dans le grand bain de l’amour – qui rime toujours avec toujours – et des peluches en velour rouge. Ces coeurs légers pourront aller en tête à tête diner en écoutant du jazz au North Sea Jazz Club au son de la  douce voix de Sazz Leonore. Plus classique, au Concertgebouw, c’est Piazzolla qui sera à l’honneur pour célébrer la passion des sentiments. Plus sensuel : quoi de mieux qu’un massage, en duo (ou en solo, personne ne vous jugera !) ?

Si la formule classique bon diner-bon verre de vin-bougies vous convient, pourquoi ne pas vous rendre au Wilde Zwijnen, au Cafe Modern… voire au De Kas ou au Ciel Bleu (beaucoup plus chic !). Et pour plus de petites adresses, n’oubliez pas que j’adore les cartes !
Il n’y a pas que Vegas pour faire des folies – pourquoi ne pas vous marier sur les canaux ? Un jour et c’est réglé, pour 75€ vous êtes unis à l’éternité et ses aléas. Soyez fous !

https://www.facebook.com/events/1617795691862510/
Si comme moi, vous ne prenez pas l’amour au pied de la lettre, voici une série de suggestions un peu plus anachroniques :
– des cocktails de St Valentin dans l’un des cafés les plus queer et les plus sympas du centre (et ca commence dès le matin !).
– de la philosophie : une conférence sur le futur de l’intimité dans un monde saturé de communications virtuelles… Ca change comme  »Valentine’s date », non ?
vous êtes seuls pour la St Valentin ? Vous êtes végétarien de surcroit ? Pas d’inquiétude, Amsterdam est la ville de tous les possibles et vous pourrez vous faire un  »speed dating » entre personnes du même régime alimentaire. Si c’est pas génial ca ?
– sportifs, vous n’êtes pas seuls – encore moins en ce 14 février. Une petite course bonne enfant suivie d’un repas convivial, rendez-vous devant le Tijns et n’oubliez pas d’avoir vos petites lumières !
– en solo ou en amoureux, vous pourrez aller regarder Les Enfants du Paradis, rire et applaudir à un  »comedy show » (en anglais), faire de la méditation sur la Museumplein, ou divaguer hilares dans des volutes de marijuana et vous laisser porter par les notes de cithare, avachis dans les coussins chatoyant du Kashmir Lounge. Oh, et swinger aussi – à deux c’est sympa aussi, il parait 😉

Et la semaine ayant si bien commencée, pourquoi ne pas prolonger cette douce extase…
Mercredi en vous rendant au LAB Amsterdam qui projettera Breakfast at Tiffany’s. Danse, ce mercredi également, avec un atelier de danse africaine sur Prinseneiland, ou les cours de rock, rituel hebdomadaire, qui reprennent chez Clandestien ! Plus DIY, et pour vos bambins francophones, l’atelier avec Lu Planet leur apprendra à confectionner leur propre marionnette.
Festif : une soirée d’anniversaire dans un/d’un petit café brun sur le canal (pourriez-vous faire plus typique ?), ou un festival étudiant qui se déroule dans le salon des colocs ou sur les canapés de la résidence universitaire – mais vous êtes conviés ! Ou, autre trip, vous pourrez aussi aller acquérir des pièces dans une école d’art…

Jeudi : du storytelling et de la bonne bouffe dans le Nord, ou un balkfolk au Mezrab (que je ne saurais trop vous recommander !)

Vendredidans une ferme urbaine aux confins de la ville, la gastronomie et la musique syrienne seront à l’honneur pour une soirée festive. Mon chaleureux Mezrab, encore une fois, pour une nuit de storytelling et de rencontres. Une performance toute en synthétiseurs, musique expérimentale et vidéos : le bien-connu des canaux Mark IJzerman sera à écouter/admirer/entendre à LIMA. Plus à l’Est cette fois, et dans un lieu qui m’est encore étranger, So much fun n’attend que vous…
Plus sombre, plus techno, plus nocturne, Noir Music au Marktkantine pour mes oiseaux de nuit.

Et quant au week-end qui s’annonce, il ne sera pas en reste ! Une petite auvergnate vous propose un atelier maroquinerie à L’Ecole de français. Francais toujours, la saison reprend de plus belle pour les  »apéro-bateau » d’Amsterdam Bateau. Des conférences, en anglais cette fois et en présence de l’artiste, pour vous présenter l’oeuvre de Jordan Wolfson qui est à voir en ce moment au Stedelijk Museum.
Moins sérieux, un festival complètement décalé pour faire la fête dans le repère punk du OCCII. Décalé encore et dans le Nord cette fois, avec plein de snacks (!), une soirée diner-dansant dans une cafétéria. Du storytelling au DOKA avec des conteurs venus du monde entier ; les balkans à l’affiche du OT301 pour vous faire danser ; une soirée gay – is burning au bar BAR si l’idée d’une virée à Rotterdam vous inspire ; et des musiques du monde qui s’invitent sur la petite scène du Noorderlicht.

Stedelijk
Très heureuse, passionnée et passionnante, semaine à tous !

YOU MIGHT ALSO LIKE

  1. Répondre

    Frederic

    février 14, 2017

    Bonjour,
    il me semble que la soirée gay mentionnée en fin d’article au bar Bar n’a rien à voir avec le bar Bar cité en début d’article, le second se trouvant à Rotterdam

    • Répondre

      admin

      février 15, 2017

      Bonjour Frédéric,

      Et merci de votre attention ! Vous avez tout à fait raison, j’ai mélangé le Bar Bär sur Amsterdam, et le bar BAR à Rotterdam !
      Pas exactement les mêmes lieux pourtant…
      C’est corrigé – merci encore.
      Anne

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.